Un peu d’Histoire Moto Guzzi ?!

Tout cela commence pendant la première guerre mondiale dans l’aviation italienne, avec une triple entente de ceux qui sont devenus 3 amis: un mécano Carlo Guzzi et 2 pilotes, Giorgio Parodi et Giovanni Ravelli…

                                                                                         

Giovanni Ravelli est déjà un pilote de motocyclettes de renom. Il s’est illustré auparavant dans de nombreuses courses terrestres et aériennes.

Giorgio Parodi passionné de motos, est surtout le fils d’un riche armateur de navires à Gênes.

Carlo Guzzi mécano qui a des idées nouvelles, ébauche une machine innovante.

Créer une nouvelle moto! Et pourquoi pas? L’idée va faire son chemin…

Tout trois se lient par un pacte: une fois la guerre finie, ils décident que Carlo sera l’ingénieur, Giovanni le pilote essayeur et Giorgio apportera le financement.

L’aventure aurait pu s’arrêter là. Juste après l’armistice, Ravelli se tuant dans un accident d’avion.

En sa mémoire Guzzi et Parodi décident de poursuivre le projet et pour honorer leur ami, choisissent comme emblème un aigle aux ailes déployées identique à celui arboré par les pilotes de la force aérienne italienne.                                                                                   

 

Le 3 janvier 1919, Emanuelle Parodi (sans qui la future moto n’aurait certainement pas vu le jour) papa du jeune Giorgio verse 2000 lires pour son entreprise. Mieux, si le prototype s’avère prometteur, Mr Parodi sera prêt à verser davantage de fonds.

Carlo Guzzi reprend donc ses idées novatrices. Il part de zéro, mais avec un avantage: il n’est pas lié à un bureau d’études et ne cherche pas à faire évoluer un ancien modèle déjà obsolète.

En 1919 la GP pour (Guzzi Parodi) voit le jour, ce premier prototype avec une multitude d’innovation technique pour l’époque, dont un moteur simple ACT en alu de 500 cm3 est réellement novateur et en avance sur son temps.

La GP était dès sa présentation une machine haut de gamme peu commune, mais pour passer à la grande série, il était nécessaire de réaliser une machine plus simple. la nouvelle venue en 1920 diffère sensiblement de la GP.

Bien accueillie la NORMALE permet le 15 mars 1921 la naissance de la SARL Moto Guzzi, Parodi ayant sportivement voulu que le nom de Guzzi soit lié à la marque.

Parodi en est le président, Guzzi est le salarié et touche un pourcentage sur chaque moto vendue.

La SARL est enregistrée à Gênes, mais le minuscule garage d’où vont sortir les 17 premières motos de l’année 1921 est situé à Mandello del Lario sur les bords du lac de Côme, lieu à jamais Historique… Il Nido Del Aquila…

          Proto GP500

 

                    Normale 1921

 

Quelques Dates Marquantes:

Moto Guzzi et la Compétition:

Entre Saxon et Charrat (VS) Suisse, Mars 1949, Raffaele Alberti établit le record du km lancé et celui du départ arrêté sur Motolegera 65 de 75cc

Le Palmarès:

* 1921 : Victoire à la Targa Florio avec Gino Finzi inaugurant le palmarès sportif de Moto Guzzi.

* 1924 : Moto Guzzi remporte le Championnat d’Europe avec Guido Mantasti sur la C 4V : elle remporte la 1ere, 2e et 5e place, s’affirmant ainsi sur la scène sportive.

* 1935-1956 : 11 victoires en Tourist Trophy en 250, 350 & 500cc.

* 1937 : Champion d’Europe avec Omobono Tenni en 250cc.

* 1947 : Champion d’Europe avec Omobono Tenni en 500cc.

* 1949: Champion du monde 250 avec Bruno Ruffo (7 Guzzi dans les 10 premières) et gagne le titre des constructeurs.

* 1950: Vice-Champion du monde 250.

* 1951: Champion du monde 250 avec Bruno Ruffo (8 Guzzi dans les 10 premières) et gagne le titre des constructeurs.

* 1952: Champion du monde 250 avec Enrico Lorenzetti (7 Guzzi dans les 10 premières) et gagne le titre des constructeurs.

* 1953: Champion du monde 350 avec Fergus Anderson et 21e avec Enrico Lorenzetti et gagne le titre des constructeurs.

* 1954: Champion du monde 350 avec Fergus Anderson et gagne le titre des constructeurs.

* 1955: Champion du monde 350 avec Bill Lomas et gagne le titre des constructeurs

* 1956: Champion du monde 350 avec Bill Lomas et gagne le titre des constructeurs.

* 1957: Champion du monde 350 avec Keith Campbell.

* 1957 : En accord avec d’autres grands constructeurs italiens de motos comme Gilera et Mondial, Moto Guzzi se retire du monde de la course après avoir accumulé un palmarès exceptionnel.

* 2006 : Moto Guzzi revient victorieusement en course grâce à la MGS-01 Corsa avec Gianfranco Guareschi lors de la Battle of Twins de Daytona, catégorie Formula 1 et remporte le Super Twin italien en octobre avec la même machine.

* 2007: Gianfranco Guareschi renouvelle son exploit de 2006 et remporte à nouveau, devant quarante mille spectateurs, la Battle Of Twins de Daytona en catégorie Formula 1.

Entre 1921 et 1957 l’usine de Mandello del Lario totalise 3 329 victoires en courses officielles, soit presque 100 par an. Ses pilotes ramenèrent 11 titres de champion du monde et d’Europe, 11 succès au Tourist Trophy et  fut 7 fois championne du monde des constructeurs.

Pilotes de Légendes